POESIE SONORE ET VISUELLE.

21/10/2008 - Salapa.

Anouk Singe chauve Autruche distinguée Limace stressée Antilope dodue Poule sympathique Araignée mauve
Anne-Sophie Souris blanche Ane bête Limace brune Agneau doux Paon joli Autruche débile
Catherine Singe blond Alligator curieux Lémurien visqueux Antilope jolie Panthère chafouine Autruche poilue
Nina Singe malin Agneau goutu Loutre chinoise Antilope rapide Pigeon blanc Ane idiot
Josette Singe surpris Ane têtu Lémurien coquin Aigle perçant Panthère agile Autruche rapide
Yvette Singe grimpeur Aigle royal Lion fort Ane doux Panda grimpeur Autruche coureur
Daniel Singe agile Anon alerte Lion royal Vautour prompt Puma noir Ane têtu
Méryl Serpent vert Autruche alsacienne Lapin blanc Aigle rouge Poule chanteuse Ane intelligent
Vincent Serpent superbe Alligator retord Lion con Araignée fatiguée Poulpe cool Aigle beg
Céline Bl. Salamandre perverse Anaconda rieur Léopard acrobate Araignée perfide Péruche habile Antilope athlétique
Jacques G. Sauterelle verte Alligator vorace Loup peureux Antilope brune Poisson visqueux Anaconda visqueux
Mathieu Salamandre sauvage Alligator atomisé Libellule libre Araignée aromatisée Poule patinée Asticot astiqué
Lydie Souris électrique Alpaga sauvage Lion paternel Alligator louisiannais Paresseux frileux Anesse facétieuse
Adrienne Singe peureux Autruche horrifiée Lion enragé Anguille gluante Poisson orange Asticot phosphorescent
Aline Scorpion tordu Araignée volante Limace ramollie Anaconda constrictor Panthère à terre Alligator végétarien
Thomas R. Serpent plat Alouette gluante Léopard unijambiste Albatros perforé Papillon mauve Asticot géant
Sacha Serpent vert Asticot petit gentil blanc Loup gris, grand, méchant Ane grand , triste, gentil pigeon gris,blanc Araignée noire piquante
Dominique Salamandre colorée Aigle royal Limace gluante Aspic rampant Perroquet coloré Ane poilu
Silvi Singe grossier Araignée rapide Lapin grotesque Antilope petite Panthère sale Anchois rugeux
Jeanne Sardine coquine Abeille gaie Lézard pénard Anémone de mer danseuse Poule cool Araignée futée
Muriel Serpent sonnant Araignée cachée Lama cracheur Alligator méchant Perroquet coloré Alouette copiée
Marie-hélène Serpent sifflant Aspic vénimeux Lion rugissant Amibe rampant Piranha affamé Autruche sautillante
Véro Souris rapide Ane gris Loir hirsute Anguille allongé Python enroulé Araignée poilue
Nicolas Silure sur Anaconda angoissant Loup libre Agneau agréssif Poulet peureux Autruche rapide
Rémy Sangsue sale Alouette apprivoisée Libellule libérée Anguille anguleuse Piranas pirate Araignée ardue
Carole Sanglier sirupeux Antilope anticlericale Loup liliputien Araignée amoniaquée Perdrix pantagruélique Abeille agricole
Fabienne Singe grimaçant Autruche niaise Léopard rapide Ane têtu Poisson tranquille Antilope élégante
Olivier Sangsue noire Anaconda rempant Levrier pakistanais Albatros givré Pélican brun Acarien rosé
Elisabeth Singe idiot Abeille mauvaise Lion grogneur Araignée piquante Python dangereux Ane bête
Morgane Serpent vert Aras rouge Lion féroce Alouette super chouette Pivert noir Agouti brun
Christophe Souris mignonne Araignée piquante Loup féroce Ane lent Perruche multicolore Aneton vivace
Jean-luc Serpent long Autruche courte Lion belle Abeille jeune Paon vieux Aligator vénéneux
Valérie Serpent horrible Agneau tendre Lapin doux Ane têtu Paon gracieux Alouette libérée
Josianne Souris grise Ane têtu Libellule gracieuse Autruche peureuse Pelican apprivoisé Aligator méchant
Michel Signe gris Anne de poitou Limace veille Alicator très vieux Péroquet très bavare Abeille sur une fleur
Gaëlle Souris verte Anne gris Leizar vert Autruche gentille Papillon grand Abeille qui vole
Emmanuelle Sourie verte Ane gris Loiseaux vole Xrenard roux Panthère tâchetée Aréniéx blanc
Laurence Sèrpan long Anne gris Ligartone gro Angio gren Poisson lage Arègniè ron
Marie Souri gris Anne gris et noir L'écurieur morons Araigniée noire Poisons rouge Arnaud noir et blanc
Olivier Sanglier fort Anegris Lapin brun Alligator vert Panthère noire Autruche brune
Elise Souris verte Autruche peureuse Lama cracheur Aligator grand Putois puant Ane idiot
Cécile Souris verte Albatros bruyant Limace lente Aigle noir Papillon volant Anis peureuse
Arlette Singe noir Ane brun Lion fort Alligator cruel Poule rousse Antilope élançée
Valérie Serpent peur Agneau tendre Langouste bonne Abeille piquante Poule bête Araignée répugnante
Christophe Serpent filou Aigle royal Loup dangereux Autruche vive Perdreaux jovial Arançon chelou
Gérard Sex appeal (à pile) Ane gris Lion ardent Apallusa multicolore Phoque gris Aras multicolore
Audrey Salamandre jaune Ane verte Loup blanc Araignée poilue Porc gros Anesse violette
Claudia Salamandre parano Ane intelligent Lion frustré Araignée excitée Poulpe arrogant Agneau pas sympa
Roger Sira pontu Anaconda minuscule Lapin papillion Anastasia rapide Papillion carbonisé Anatole sauvage
Claudine Souris verte Alligator rusé Loup vorace Ane riche Paon criard Artiste fou
Coralie Serpent vert Ane intelligent Lama généreux Anette violette Paon différent Autruche rouge
Gaëlle Souris verte Araignée poilue Léopard agile Aligator mesquin Peroquet Bavard Abeille travailleuse
Julie Sauterelle filiforme Amster emprisonné Lombric dégoutant Atruche géante Panda paresseux Araignée solitaire
Kam Salamandre éternelle Antilope rapide Lamantin chou Albatros poétique Panda passif Ara multicolore
Dominique Salamandre primitif Alevin naissant Laie maternelle protectrice Antilope cornue Paonfier Aspic dangereux
Stéphanie Souris mince Ane bleu Lama grand Araîgnée petite Panthère stupide Anaconda rose
Frédérique Salamandre orange Alligator timide Loup sarcastique Anaconda touffu Piranha charismatique Ane généreux
Agnès Singe fort Aigle petit Lion faible Agnau blanc Panter noir Anesse gentille
Bruno Silure glissant Ara parleur Limace bavante Antilope élégante Panthèreféroce Aérophtères disparu
Thierry Singe vert Aligator grand Loutre mince Aigle bleu Poulpe rouge Asticot long
Philippe Singe hurleur Asticot vicieux Libellule myope Alpaga laineux Perroquet bavard Ane obèse
Assan Singe noir Astéroïde blanc Lion rouge Annas gentille Panthèrenoire et blanc Asticot dunes
Murielle Serpent capricieux Ane bigleux Léopard radin Aligator pas gentil Poisson rigolo Antilope croustillante
Christophe Souris rouge Araignée sautillante Loutre bedonante Alouette étourdie Poulet frit Abeille tueuse
Muriel Souris souriante Ane borné Loup méchant Araignée vorace Puma malin Aspic torturé
Fanny Sauterelle Jaune Anaconda souriant Léopard doux Axolotl violet Poule courageuse Agneau mort
Aline Sole hallucinée Antilope seminale Lièvre butineur Abeille velue Paon pourri Aigle amphigourique
Arnaud Souris verte Aigle royal Limace gluante Araignée velue Perdrix rouge Ane têtu
Boyan Saumon vif Albatros large Lion tranquille Alouette directe Puma paresseux Aspic teigneux
Gabriel Salamandre parfaite Anaconda mignon Loir gigantesque Ane intrepide Paresseux cassé Ablette violette
Pénélope Salamandre salace Aurochs abruti Laie louable Albatros arriviste Pipa pompeux Ane aguerri
MarieB. Souris galopante Aigle majestueux Loup noir Agneau tout doux Pinson musical Amphibien primitif
Zoé Salamandre rouge Ane bête Lion gros Abeille ronde Pie piquante Arégnée rouge
Yvonne Serpent savant Aneblâmé Lion bon Aligatore croqueur Panthère gracieuse Albatros Géant
Ayline Souris verte Abeille butineuse Lapin malin Allouette précieux Panthère noire Acarien malade
Marie Sanglier e terrine Albacor dépressif Lamantin frigide Aligator au dentifrice Poney nain Asturien désaxé
Isabelle P Souris verte Antilope amoureuse Luciole rêveuse Ane bàté Panthère saoule Araignée fourbue
Pascale Singe nu Autruche pelée Lapin malin Ane intelligent Pintade souriante Aligator édenté
Séverine Singe malicieux Archéopterix vieillisant Loup rusé Abeille butineuse Puma agile Azawak squelétique
Isabelle R Souris sauteuse Arnaud poiré Lion rugissant Araignée poilue Papillon joyeux Amster gourmand
Armande Serpent vénimeux Antilope gracile Lièvre soyeux Autruche emplumée Panthère brillante Ane sympat
Daniel C Serpent luisant Aigle royal Lapin agile Albatros rompu Poule idiote Ablette sournoise
Ganaël Serpent à sonette Auchnitodonte menaçant Lémurien au soleil Araignée au plafond Poule au pot Anomalie ignoble
Alicia Salamandre perplexe Autruche amusante Lapin malin Asticot voyageur Papillonvoyageur Aigle voyeur
Amélie Serpent farceur Abeille mielleuse Limace gluante Antilope crotteuse Papillon voltigeur Aigle rapace
Marie- Françoise Souris timide Autruche grande Lapin coquin Abeille piquante Panthère sauvage Aigle volatile
Hélène Sauterelle Infame Antilope ahurie Loup savant Autruche lambineuse Phoenix antique Asticot rigolo
commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Je suis un peintre prolétaire.

Je suis un peintre prolétaire.


Protozaire

protocolaire.

Du dimanche martin bucer.

commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - La confiture.

La confiture.



Le cul tue la culture, je confie la culture à turt et à travors, la culture du cul à la confiture.Le culte de la biture.Le culte de la culture confiture.La culture part en confiture; pas de bol.C'est con, c'est confiture.C'est confis,c'est confiture.C'est dur.Je suis con. Je suis con fis.Je suis confus.Je suis confiture.Je suis dans un con.Je suis dans un con fis.Je suis un con fini.Je suis infiniment con.Je suis dans un con fini de confiture.Je suis dans un con de confiture de coing.Je suis confiné.Je suis confiné dans un coing.Je n'ai pas de culture.Je suis inculte.Je suis un cul.Je voue un culte au cul.Je vois un cul.Je n'ai pas de cul.Je suis le cul à terre.Je pose mon cul.Je pars en déconfiture.Je suis un coin de cul qui part en couille.Tout ça est occulte, tout ça est au cul au coin de la rue.Un coin de paradis,un champs de culture.Un champs plein de confiture de culs et mes couilles dans tout ça , j'en ai plein l'cul de toutes ces conneries qui me tue et me trou le cul.Ne me cassez pas les couilles, j'ai mal au cul.J'ai mal occupé ma jeunesse.Je suis fou.Je suis foutu.Je suis toufu.Je suis tout fou car j'ai le feu au cul.J'étouffe quand tu te touches le cou.Je prends mes jambes à mes couilles et je me débine dard dard.Gare aux morilles, mort à la garrigue.Allez mon gars, tu n'es pas encore mort. Allez ma mort, tu n'es pas encore là. Là, tout doux.Cela va bien se passer, tu vas voir.Prend confiance, prend le con de ta fiançée en toute confiance.Pas besoin de finance,pas de spéculation.

La mort te cueillera en tant voulu, ta fleur n'est pas encore là.La fleur est morte ne tant veux pas.Tu l'as ceuilli au vent tout nu.Sa fleur est morte depuis longtemps.Le temps est long.Tu es mort.

Je cours nu dans la nature.Tu courres nue dans la nature. Nous courrons nus dans la nature.La nature courre nue dans la nature.La course nue de la nature.Nature, nous courrons, nature.

commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - La notion de punition.

La notion de punition.



La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La posséssivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.


commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Le silenec.

LE SILENCE.

(...)


commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - La Lituanie.

La Lituanie.


Je suis plus proche de la Lituanie que des Etats-Unis.Je préfère les films Lituaniens aux films américains.J'ai toujours bien aimé les ambiances bizarres.(Pays de l'Est pour les vacances.)

Je suis plus proche de la litanie que des états que je nie.Je préfère les filles ou il n'y a rien aux filles amères qui rient pour un rien.Puis je triche, je lis Annie.Je préfère Valérie aux Etats-Unis.Je préfère les martiens aux ambiances bizarres.Je préfère le lit aux ambiances sado-masochistes.Je préfère les vacances en Lituanie que de finir au lit avec Annie.Je suis plus proche de toi dans la vallée, que de toi quand tu ris.Tu lis la nuit.Tu luis la nuit.Je suis plus proche de toi dans le silence.

Je me rapproche du silence de la mort.Je me mords en silence en Lituanie.Nous sommes unis dans un état de transe.Nous sommes unis jusqu'à notre mort.Je suis une roche.Tu es anhilée.Nous sommes unis dans cet état.Je suis plus proche de lui.Tu lui reproches.Tu nies, lui dis-je. Edwige,luidgi vous étudiez aux Etats-Unis.Je préfère les personnes sac aux dos dans le Massachusetts.Je préfère les personnes Macdo-ma chaussette.Je préfère les personnes sadiques masichostes.Je préfère les personnes sado-magiques.Je préfère les perdre.Je préfère la voie ferrée et brassé du sens.Je préfère les personnes ados avec des chiques.J'ai toujours aimé.


commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - La possibilité.

La possibilité



La pose cécité évite prime de sexe déprime cet été son cul et son con à accoucher.

La possessivité s'exprime dans l'anxiété de perdre et la compulsion à accumuler.

La possibilité de s'exprimer se perd dans l'anxiété et s'accumule dans la compulsion.

La possessivité s'exprime dans l'angoisse de perdre et la compulsion à gagner.

L'angoisse s'exprime dans la possessivité, perdre, c'est perdre cette angoisse,

ne pas accumuler, c'est atténuer la compulsion.

La peau,si vite, sexe en prime,dans l'an, cet été, de père, s'en est aller tout nu..

La possessivité s'exprime dans l'anxiété de moins manger(anorexie) et la compulsion à plus manger

(boulimie).


Le détachement s'est la possibilité de perdre à chaque instant et accumuler avec affection sans compulsion.

Le détachement s'exprime dans l'euphorie de perdre et la compulsion à ne pas s'encombrer.

Le détachement s'exprime dans la joie de gagner et la compulsion à perdre.Gagner et perdre sont identiques et non opposables.

Le dé tache, il ment c'est la poésie de billy thé de perdrix, à chat queue un instantané et à cul, muler avec à fection sans compter la pulsion.

Le détachement s'exprime dans la joie de moins manger et la façon de mieux manger.


commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Méthanol.

Méthanol ( Ich bin)

...en vue d'une interprétation physique et orale de la chanson"méthanol" écrite par le groupe alsacien "Ich Bin."



poup,pou,poup,poup.......(musique).


En l'an 2000, j'ai promis à ma femme, trés bonnes résolutions:picoler encore plus

T'a bu combien de schnaps,150 connasse!Tous les jours au troquet avec mes meilleurs potes.On fais des mélanges inavouables, du whisky avec du géwurz, la téquilla et du schnaps, c'est délicieux, (écho), complétement bourré je prends ma bagnole, les flics m'arrêtent,à la sortie d'un virage alors que je roulais sur la voie de gauche à 500 bornes à l'heure. Ils m'arrêtent, me demandent si j'ai picolé, je suis tellement bourré que j'ai la chiasse.Devant les flics je chie, je me vide entièrement de toute cette merde alcoolisée.Les gendarmes sont tellement écoeurés par l'odeur qu'ils me laissent en paix.ça tombe bien dans le coffre de la bagnole il me reste encore pas mal de picole.J'me trouve un ptit coin peinard sur une ère d'autoroute et je continue à faire des mélanges inavouables:du ricard avec du grappe d'or, du listel avec du ricard, du wisky avec du curacao, oh yeuh, j'commence à m'sentir mal,(écho), je remarque que parterre le sol est jonché de ma chiasse.Je la mange, j'ai jamais mangé quelquechose d'aussi délicieux.Que va dire ma femme par rapport à l'haleine?

commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - La blouse de la bise, man.

La blouse de la bise, man.



J'éduque suxsufl d'emmerde à phédreeeeee, J'ai du sucer dormez à moooooort.J'échange sous l'vent mon secret terrrrrrrrrrrrrre.J'ai mon buren en haut d'une tourte, ou je vois la ville en veeeeeeeerte ou je suis con,(...) comme un troll en hiveeeeeeeeer.J'passe la moitié dl'a vie en l'aiiiiir à manger des nouilles,un orque et le saint gars pour (...) que j'voyage tous les jours avec mon infirmièrrrrrrrrre.J'ai maaaaaaa dissidence secondairrrrre dans tous les clintons de la der'.J'peux pas suer et porter ta misèrrrrrre.Au moins es-tu heureux? Je suis pas peureux mais Jean Heller.J'ai perdu l'essence de l'humeur depuis qu'j'ai des choses à fairrrrrrrrrre. J'ai la raie plein de suie et Jean Siefferrrrrrrt.Au fait je n'ai qu'un seul regrond:j'fais pas se que j'aurai voulu plaireeeeeeee.

Qu'es que tu vieux,mon voeu dans l'avion on fais ce qu'on feux paaaaaaaaas ce qu'on confessssssssse.

Jaurrés moulu être un arttriiiiiiisteeeeeeeeee four fouvoir faire mon numérooooooooOO.

quand le fion se fausse sur la fisteeee,à Roterdammmmmmm ou à Trioooooooooo.

Jaurrés foutu n'être un shampoinnnnnnnnng pour pour pouvoir voir CRIER qui j'essuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie.E Jaurrès voulu être un moteurrrrrrrrrrE

pour pouvoir inventer du bruiiiiiiiiiiiiiiiiit, pour pouvoir vendre ma viiiiiiiiiiiiiiiiiiie.

Jaurrès tout lu naître un tracteuuuuuuuuuuuur pour tous les jours changer de pooooooooooooooots et pour pouvoir me trouver de trooooooooop sur un grand écran en douleurrrrrrrrrrrrrrrrrr, surin grand écrin en choufleurrrrrrrrrrrrrr.Chaud rez Foulu être un narrrrrrrrrtichauuuuuuuuud,

mmmmmhhhmmmmmmm, tatadamm, tatadame,pour pou pour pou voir dire pour pour quoi j'exiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiisteeeee............... E..



parce que tu as l'air d'un idiot.

commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Le diable par la queue.

Le diable par la queue.


Je tire le diable par la queue.

Je tarte aux quetsches,à table!




commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - ANTOTIN ARNAUD

ANTOTIN ARNAUD

commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Avec l'âge.

Avec l'âge.


Avec l'âge j'ai le nez qui coule.

avec l'âge j'ai la clé qui nouille.


avec l'âge j'ai la clé des couilles.

avec l'âge j'ai la nouille qui coule.


commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Moi je.

Moi je.


Moi je mange, moi je moisi,moi je, je suis moche, moi je neige, moi je mange de la neige, moi je moisi mangé par la neige.Moi je , moi,mange moi.Moi gégé, je gerbe.moi je suis une berge, moi je mange un ange beige.Moi je choisi un ange moche, moi je suis géné.


commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Tous mes amis.

Tous mes amis.



Tous mes amis sont dépressifs

mais moi je ne suis pas.

Tous mes amis sont des récifs.

mais moi je ne le suis pas.

Tous mes amis sont dépreçiés.

mais moi je les suit pas à pas.

Tous mes amis sont mes ennemis.

mais moi je ne sais pas.

Tous mes ennemis font des petits.

mais moi je ne les suit pas.

Tous mes dépressifs sont mes amis.

mais moi je ne le sens pas.

Tous mes amis sont dans un prés en slip

mais moi je ne les sens pas.

Toute mezzanine a un prix.

mais moi je ne puis ça.


commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - En puissance

En puisssance.



J'suis un vilain en pénitance,

quelle est ma sentance sur mon pénis?

J'suis un voyeur en transe,

j'suis un violeur en puissance,

j'suis un malade en psy-sens.

J'suis un dégeu en pissant,

puisse mes sens s'envoler et ma bite s'en tartrer.

Ensuite j' y mettrai du sens sans plus,

j'y vois un couple de pucelles, pas celles avec des ailes,

celles avec des q, des culs,

mon q ouais, rien à foutre de tous ce bordel .

J'sens une violette et son essence.

J'y suis, j'y reste et bien dans son bifteck,sans dec

que des biftons pour son ronron.

Le système proxènéte, à moi tout seul, pas si net .

Indice de séduction, jusque dans l'con,

j'me la mets ras l'bonbon.

Ca devient une obsession,

il est absent et son iris absinthe,

mais il est mort ce vieux con.

Forçé de dire non, et non c'est non!

Trouble dans l'genre,dans l'genre rien à foutre!

Discrimination,dis:crimination,cris:MINATION !

Suis-je inscrimmé, insris minné, un criminel sexuel ?

Ben ouais ducon! dugland!

Ma nation,c'est ton corps.Et ton corps t'appartient.

Mais j'suis jaloux comme un poux,

posséssif comme un récif, tétu, tu me tues.

Tais- toi,ta qu'à t'la mettre sous la jambe.

J'suis un violeur en puissance,

Violer c'est forçer, forçer c'est d' l'impuissance.

J'suis un impuissant devant mon impuissance.

J'suis un voleur en errance.

Je t'ai volé ton cul, tu m'as volé mon coeur.

Je t'ai volé ton sexe, tu m'as volé mon âme.

Sexiste macho, plein de poils dans l'dos.

On es pas quitte,de cuites :des culs y en a plein,

mon coeur y en a qu'un.Pauvre chou.

Mon coeur m'appartient, ton cul t'appartient.

Dans ton appart' ou dans l'tien?

Une p'tite partie d'jambes.

En l'air, ça devient d' la pornographie,

ça c'est pas ma vie,arno tu es graphiste.

Ah bon? c'est pas se qu'on se dit,

On dit que tu discrimines,c'est pas ton genre.

Sreamin 'jah o king! Ouais.


J'aurais voulu être un art triste pur puvoir faire mon caliméro.

commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Mon métier,c'est secrétaire

Mon métier,c'est secrétaire!



C'est toi le loup.

Non, mais tu as tu toupet! Toi.

Y'a pas d'sot métier.

Un métier c'était l'bon temps,

des patissons et des chansons.

Bon mais tire,c'est un secret de se taire.

C'est moi loup.

Son métier c'est de de te plaire.

Son métier c'est d'me la faire.

Je suis dure comme fer, mais j'fais l'affaire.

Son métier c'est de te rendre plus fier.

Son métier c'est de te séduire.

Le petit chaperon rouge de la séduction.

Mon métier, c'est mon été.

Mon été, c'est ma moitié.

Non, non je ne bois plus de thé.

Ni de café.

Son métier n'est pas sectaire,

elle est à tomber par terre.

Son métier, c'est vu d' la terre.

Son métier c'est de garder l'secret.

Mon amour est un secret.

C'est sucré,

garder l'amour pour son métier.

C'est un secret,un amour de métier.

Je l'aime en secret, c'est un métier.

L'amour platonnique, c'est un secret pour personne.

Et c'est un métier.

Personne n'aime son métier.

Ce n'est pas un secret, ou alors de polichin'elle.

Son métier, c'est tout écrire.

Secrétaire.ça gagne combien?

La secrétaire et son patron, l'esclave et son maître.

La maîtresse et son esclave, son chien.

Mon métier, c'est ce crétin!

C'est de se créer de l'air.

Une aire de jeux le jeudi. Des R. rouler les r.

Le plaisir dans la souffrance.

La souffrance dans le plaisir.

Le plaisir dans la souffrance

physique, psychique.

L'humiliation, la honte.

C'est mon métier.Est- ce ton métier?

Mon métier c'est de taper au clavier,

en ce moment je tape.

C'est de t'humilier, de te rendre coupable.

Son métier c'est un secret. Se taire.

Son métier est sacré, pas l'mien.

Son métier je n' y crois pas une seconde!



commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Un moustique mystique

Un moustique mystique.




Un moustique mystique dort sur un tas d'ordures et de dorures.

Un mystique mord doucement ce moustique,c'est horrible.

Dehors dans la rue,c'est mou et c'est plein de tics.Ca vous rassure?

Dehors dans la rue,ces moustiques se plaignent!Trop de mystiques qui suent!

Pas assez de sang,trop de tics.Pas assez de sangsue,trop de censeurs!

Assez,d'ascenseurs!Carré d'as!C'est trop ce mystère, pour un moustique qui pique un mystique dans un ascenseur,sensé jouer le jeu.Il se pique au jeu.Ce mystique se pique au jeûne.Carré d'as de pique!Et pique et choléra.C'est épique,il est en colère là.Un mystique en couleur,ça n'existe pas.

Un tic mou,dans une boutique de cosmétique.Ca fait des ravages.


commentaires (1) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Le vol

Le vol est puni par la loi.

Le Paul est venu par la Loire.

Le vol est uni par le poids.

La loi est toute nue par le vol.

Le voile est tenu par interpol.

Le viol est puni par la lui.

Le volet est puni par la loi.

La loi est cul nu par là.

Le cul est l'unique par le vol.

commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - Je suis.

Je suis malade psychotique, je suis dépressif, je suis violent, je suis alcoolique, je suis dépendant sexuel, je suis dépendant affectif, je suis homosexuel, je suis hétérosexuel, je suis bisexuel, je suis abstinent sexuel, je ne suis pas sexuel,je suis paranoïaque,je suis posséssif, je suis provocateur, je suis obstiné, je suis revendicatif, je suis en contredaction, je suis en contradiction, je suis en opposition, je suis dans un délire interprétatif, je suis dans l'erreur, je suis dans le mensonge, je me mens à moi-même, je mens aux autres, je suis hypocrite, je suis totalitaire dans mes idées, je suis rancunier, je suis haineux, je suis méfiant, je fais difficillement confiance, j'étale ma culture, je suis vantard, je donne des leçons en permanence, je suis malheureux, je masque mes faiblesses, je suis fragile, je suis psychorigide, je suis con.Je dis non, je suis masochiste.Je me fais du mal, je me punis,j'aime les punitions, les humiliations, je suis sado-masochiste.Je suis pervers,je contrôle tout en permanence.J'ai toujours raison, j'ai jamais tort,je suis tétu, Je suis entété, je m'emporte.Je n'écoute pas les autres, je suis narcissique,je suis égoïste, je suis nombriliste, je suis équilibriste.Je suis bavard.Je m'ennuie, je suis parresseux,je suis chiant, je suis un emmerdeur.J'aime l'ordre.Je suis fasciste.J'aime le désordre, je suis révolutionnaire.

Je suis en pleine santé mentale,je suis détendu, je suis pacifiste, je suis sobre, je suis indépendant sexuel,je suis indépendant affectif, je suis affectueux,je suis hétérosexuel, je suis homosexuel, je suis sexuel,j'ai des rapports sexuels, je suis sain,je suis détaché des objets, je suis détaché des personnes, je laisse faire les choses, je laisse dire, je ne pratique pas le prosélytisme,je rédige, je laisse parler,je suis en complémentarité, je n'interprète plus les événements en ma faveur,je suis dans la vérité,je me dis la vérité, je dis la vérité aux autres,je suis sincère,je suis démocratique dans mes idées, je n'en veux pas aux autres, je suis amoureux,je suis confiant, je fais facilement confiance,je n'étale pas ma culture, je suis modeste,je ne donne pas de leçon en permanence, je suis heureux, je montre mes faiblesses, je suis fort psychologiquement,je suis souple psychologiquement,je suis intelligent, Je dis oui, je suis sadique.Je me fais du bien, je me récompense,je n'aime pas les punitions, ni les humiliations, je suis phallique.J'ai une sexualité normale, je ne contrôle rien.J'ai jamais raison, j'ai toujours tort, j'écoute les autres,j'écoute.Je suis calme.J'écoute les autres, je ne me trouve pas beau,je pense d'abord aux autres,je ne suis pas le centre de la terre,j'ai les pieds sur terre.Je suis silencieux.Je m'occupe,je fais des efforts, je suis intérressant, je n'emmerde pas les autres.J'aime le désordre.Je suis démocratique.J'aime l'ordre, je suis réactionnaire, conservateur.


commentaires (0) :: Lien Permanent

21/10/2008 - La provocation

La provocation rapide de la psychose dépendante sexuelle est jalouse de la violence paranoïaque passionnée brutale de bruit,de haine,de dépression posséssive.

La santé mentale pacifique, amoureuse a confiance à l' indépendance de la tendresse douce , fantaisiste, silencieuse et lente.C'est une histoire d'amour détachée de décompression, de laisser aller,de laisser faire,de lâcher prise et d'insouciance.

J'ai tort et en plus je n'ai pas raison.C'est logique, j'ai la colique.C'est illogique, je suis alcoolique.


commentaires (0) :: Lien Permanent

<- Dernière Page :: Page Suivante ->

Qui suis-je?

Amis